DESIGN / Une sculpture et un mémorial à Boston en l’honneur de Martin Luther King Jr. and Coretta Scott King

The Embrace, une sculpture commémorative honorant Martin Luther King, Jr. et Coretta Scott King, a été conçue par l’artiste conceptuel Hank Willis Thomas et MASS Design Group. La sculpture sera construite sur Boston Common à Boston. Photo : Hank Willis Thomas et MASS Design Group/King Boston. Architectural Digest.

Boston a toujours eu une place spéciale auprès de Martin Luther King Jr. C’est dans cette ville qu’il a rencontré son épouse, Coretta Scott, et qu’ils ont fait leurs études supérieures. Il déclarait en 1965 que  » Boston doit devenir un terrain d’essai pour les idéaux de la liberté « .

« En 2017, le King Boston, une initiative financée par le secteur privé et travaillant en étroite collaboration avec la ville de Boston, a tenu compte de cet appel lorsqu’il a demandé des soumissions pour un monument en l’honneur de M. et Mme King sur Boston Common (un parc central à Boston) où ont eu lieu plusieurs manifestations historiques et rassemblements.

Aujourd’hui, le King Boston, qui soutient également un film documentaire et une programmation supplémentaire en faveur de l’équité, a annoncé le gagnant : l’artiste conceptuel Hank Willis Thomas et MASS Design Group, dont le travail a principalement été reconnu pour le National Memorial for Peace and Justice à Montgomery, Alabama.

L’idée de cette sculpture de 22 pieds de haut, qui modélise les mains de King et Scott King, évoque des images du couple et d’autres manifestants lors de marches pacifiques. Contrairement à tant d’autres monuments commémoratifs, il célèbre aussi le pouvoir de l’amour et de la solidarité par opposition à la guerre, à la violence et aux héros singuliers.
Photo : Hank Willis Thomas et MASS Design Group/King Boston – Architectural Digest

Intitulée « The Embrace » ( l’étreinte), cette sculpture de 22 pieds (près de 7 mètres) de haut représente les mains de King et Scott King, évoquant des images du couple et d’autres manifestants, bras dessus bras dessous, dans des marches pacifiques pour les droits civils, ainsi que le pouvoir de l’unité physique pour déclarer la résistance à l’injustice. « The Embrace  » incarne également l’accent mis par Scott King sur le pouvoir transformateur de l’empathie et sa mise en pratique. Les visiteurs de la sculpture se refléteront facilement dans son bronze au fini miroir, ce qui en fera une partie intégrante de l’installation. »

Pour lire le contenu original –> Architectural Digest 
Share on:

You might also like